Laissez-nous vous faire découvrir le pilotage d'entreprise

Je suis Frédéric Bellec. Depuis plus de 25 ans, j'accompagne les dirigeants dans le pilotage de leur entreprise.

Foire aux questions

Il faut travailler sur 3 axes. Le premier est de supprimer ou réduire les impayés, vous avez vendu ou réalisé des prestations, il est normal d’être payé pour le travail réalisé. Rapprochez-vous éventuellement vers des sociétés de recouvrement. Ensuite, renégociez les contrats avec vos fournisseurs et vos clients sur les délais de paiement.

Cela apportera un souffle pour les jours à venir. Enfin, troisième étape, revoyez votre rentabilité, elle a pu évoluer et vos approches commerciales pour développer votre activité. Connaissez votre trésorerie à 30 jours.

Les recettes et les dépenses sont très variables au fil du mois. Il peut y avoir des dépenses ou des recettes récurrentes et malgré notre activité, il existe des décalages possibles quant aux rentrées d’argent.

Anticiper les fluctuations de cette trésorerie devient donc essentiel. Par exemple, avec la TVA, il y a des variations notables de celle-ci. On peut y ajouter les charges sociales ou prélèvements obligatoires, qui peuvent nous mettre dans l’embarras et nous voir parfois avec un solde négatif. Nous devrions avoir une visibilité à 30 jours sur notre trésorerie.

La rentabilité d’une affaire se calcule en soustrayant le prix de la vente ou prestation aux charges payées pendant cette période ou lié aux achats. Votre affaire dure 1 semaine à 2 personnes, les 70 heures multipliées par les coûts horaires sont à soustraire de la vente ainsi que les charges fixes de cette semaine.

Dans vos charges, pensez à intégrer vos projets futurs, il est important d’obtenir la trésorerie maintenant pour demain.

La démarche de créer une entreprise pour réaliser son projet est souvent plus longue que imaginée. En effet, l’objectif est que ce projet soit pérenne. Il faut donc identifier l’offre, la concurrence, la zone de chalandise, les prix, etc. et finalement éditer un business plan.

Ce dernier pourra être présenté à des tierces parties telle que banque pour des financements. La forme juridique de la société devra être réfléchie pour au mieux répondre aux attentes économiques, personnelles et sociales du futur dirigeant.

C’est tout d’abord une obligation légale du code du travail (article R4121–1 à R4121-4) dès lors que l’entreprise a un salarié, apprenti ou stagiaire. c’est un document qui incombe à l’employeur, qu’il peut confier à une personne en interne ou un organisme extérieur reconnu par l’État.

L’absence du DUERP est passible d’une amende de 5e classe soit 1500 € et 3000 € en cas de récidive (article R4741–1 du code du travail). L’employeur a une obligation de résultat face à la santé et à la sécurité de ses employés. Ce document doit être créé dans un objectif de pilotage de son entreprise.

Le Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels est créé par le chef d’entreprise dès que le premier salarié est présent dans l’entreprise (stagiaire ou apprenti inclus).

L’objectif est d’évaluer les risques professionnels présents par les salariés en fonction de leur activité,  des risques mécaniques, chimiques, psychologiques, etc. suivant des critères d’exposition, de conséquences et de maîtrise. A l’issue de cela, un plan d’action doit être établi pour améliorer les situations dites à risques. Un seuil minimum de déclenchement peut être indiqué.

La vie de chef d’entreprise et notre activité est très dense au cours d’une année. Elle est jalonnée de dépenses et de recettes d’un point de vue financier et il est quasiment impossible de connaître au fil des jours le résultat de l’addition de ceci.

Néanmoins, en se projetant et créant ce prévisionnel de gestion sur l’avenir, nous sommes capables de les estimer et ainsi anticiper un résultat d’exercice de l’année voire d’ajuster en amont l’activité et les dépenses.

Le prévisionnel de gestion va également intégrer les projets futurs, en effet tout investissement, par exemple, même dans les années à venir doit se financer dès maintenant. Le prévisionnel va donc nous donner la visibilité et l’avancement de l’entreprise face aux résultats cette année.

Il a pour objectif d’identifier les forces et points d’amélioration du modèle de gestion de l’entreprise. En partant du mode de fonctionnement, les horaires de travail, les salariés, nous déterminons un volume horaire annuel. Il faut déterminer les charges de la société, les amortissements en présence. Nous pouvons donc connaître le coût horaire.

Enfin, avec les ventes de services et de marchandises, nous connaissons les marges réalisées sur la marchandise, nous pouvons déterminer le volume d’heures réellement vendus avec le Chiffre d’Affaires restant et le nombre d’heures annuelles. Maintenant, vous connaissez les indicateurs clés pour améliorer votre performance d’entreprise.

Un chef d’entreprise passe évidemment une partie essentielle de son temps à son activité principale. Par ailleurs, il va devoir également développer son activité, gérer les finances, manager son personnel, gérer l’administratif, etc.

Ce sont des activités qui sont souvent mal maîtrisées par le chef d’entreprise, surtout démarrage de son activité. Le spécialiste de la gestion d’entreprise et de l’accompagnement du dirigeant, va apporter un point de vue extérieur, objectif, à chacune des situations. Il est aussi spécialisé dans tous les domaines de la gestion d’entreprise.

Enfin, c’est une personne sur laquelle le dirigeant pourra s’appuyer pour toute question du quotidien, le dirigeant n’est plus seul face à ces décisions.

Embaucher ou investir peut répondre à un surcroît d’activité. Identifier s’il vaut mieux embaucher un productif qui va vous reporter directement des ventes ou un administratif pour vous remplacer par exemple sur certaines tâches.

Le productif va vous rapporter des heures à vendre et va vous couter un salaire et des charges sociales. Ajouter les heures au prix de vente et retirer les charges de celui-ci va vous indiquer s’il est intéressant d’embaucher cette personne.

Pour l’administratif, effectuez un transfert d’heure productive que vous allez effectuer un plus. Sur l’investissement, pensez à la durée d’amortissement pour connaître l’impact financier.

Il existe de nombreux logiciels de facturation sur le marché. Ils doivent répondre à la réglementation en vigueur et votre métier. Pour les Très Petites Entreprises, il est parfait d’utiliser un outil gratuit, vraiment, à vie, ergonomique et aussi simple qu’un glisser/déposer.

Les sauvegardes se font en ligne automatiquement sans avoir à y penser. Je recommande vivement Henrri et qui offre de nombreuses options supplémentaires qui facilitent et accélèrent plus les créations et l’éditions des devis et factures.